Présenté par:
Zohreh Shariff

2014

Au nom de Dieu

A
mes chers parents et
à mon mari

Je tiens à remercier infiniment Madame le Docteur Lessani, mon professeur directeur qui a consacré beaucoup de temps pour mon mémoire et qui, pendant des mois et avec son extrême amabilité, m’a conseillée et m’a orientée lors de la rédaction de ce modeste travail.

Mes remerciements vont également aux membres du jury pour avoir manifesté de l’intérêt à mon sujet de recherche.

Enfin, je souhaite remercier de tout mon cœur ma famille, mes amis, mes collègues pour leurs encouragements toujours renouvelés et pour leur soutien infaillible.

Resumé
Ce mémoire présente une réflexion sur l’approche communicative dans l’apprentissage d’une langue étrangère chez les élèves suivant les cours élémentaires en Iran.
Il y a beaucoup de méthodes de l’enseignement du français comme langue secondaire. Ce que le professeur choisit d’enseigner est basé sur les objectifs. Si le but est la compétence communicative, les professeurs doivent introduire les constructions que les étudiants vont rencontrer.
Notre but dans cette recherche c’était une réponse à cette question: ”Comment on peut motiver et faciliter la prise de parole en français pour les enfants iraniens comme une langue étrangère alors que cette seconde langue n’est pas directement nécessaire pour communiquer dans la société iranienne? ”.
C’est au travers des lectures des études accomplies dans ce champ et les analyser et aussi grâce au contact des enfants et les poser des questions qu’on a pu trouver des réponses.

Sommaire:
Introduction……………………………………………………………p.10
Chapitre 1. L’acquisition d’une langue étrangère chez les enfants…………………………………………………………………p. 19
1.1. L’acquisition d’une langue ………………………………………p. 20
1.1.1. Caractéristiques principales de l’acquisition…………………………….p. 21
1.1.2. L’acquisition d’une langue étrangère………………………………….p. 22
1.1.3. Des freins à l’acquisition d’une langue étrangère……………………….p. 25
1.1.3.1. Le rôle de la langue maternelle dans l’acquisition d’une langue étrangère ……………………………………………………………………p. 26
1.1.3.2. Les phrases types …………………………………………..p. 27
1.1.3.3. L’âge ……………………………………………………….p. 28
1.2. Les avantages d’un apprentissage précoce ……………………..p. 29
1.2.1. Développement de l’oreille et de l’appareil phonatoire……………p. 30
1.2.2. Développement de compétences linguistiques …………………….p. 31
1.2.2.1. Comparaison langue maternelle/ langue étrangère……………p. 31
1.2.2.2. Prise de conscience linguistique…………………………….p. 32
1.2.3. Développement de compétences cognitives……………………….p. 32
1.2.3.1. Ecoute et concentration ……………………………………..p. 32
1.2.3.2. Mémorisation …………………………………………………p. 33
1.2.4. Socialisation et ouverture culturelle……………………………….p. 33
1.3. Position de la langue étrangère dans le cadre scolaire………….p. 34
1.3.1. Apprentissage langue maternelle et apprentissage d’un second idiome: quels statuts?……………………………………………………………………….p. 34
1.3.2. Qu’est -ce que c’est la communication dans l’apprentissage d’une langue étrangère? …………………………………………………………p. 36
1.3.3 Rôle de l’enseignant…………………………………………………p. 37
1.3.4. Place de la grammaire ……………………………………………..p. 38
1.3.5. Quelle progression mettre en place?……………………………….p. 40
1.3.6. Comment favoriser la prise de parole?………………………………………p. 41
1.3.6.1. Les activités ludiques………………………………………….p. 41
1.3.6.2. Les jeux de communication…………………………………p. 42
1.3.6.3. Jeux de devinettes……………………………………………p. 42

Chapitre 2. L’Approche communicative………………………….p. 44
2.1. Initiation à l’approche communicative ………………………………..p. 45
2.2. Les avantages de l’approche communicative …………………………p. 59
2.3. Les problèmes de l’approche communicative ……………………………p. 62
2.4. L’approche communicative – une entrée linguistique qui peut jouer un rôle important ……………………………………………………………….p. 63

Chapitre 3. Les méthodes du FLE en Iran…………………………p. 65
3.1. Préface ………………………………………………………………p. 66
3.2. La conversation : sa place dans les cours de FLE………………p. 70
3.3. Analyse de méthodes de FLE…………………………………………..p. 74
3.3.1. Techniques et utilité – Exemples de Campus1 et Taxi1……………….p. 74
3.3.2. Initiation avec les méthodes du FLE pour les enfants………….p. 80
3.4. Comment penser l’entrée dans les apprentissages en français langue de scolarisation pour les enfants d’origine étrangère?……….p. 84
3.4.1. Dans ce contexte, que peut-on attendre d’une approche orientée FLS-FLSCo?……………………………………………………………………………………p. 84
3.4.2. Deux mondes scolaires très distants……………………………..p. 86
3.4.3. Comprendre ce qui se passe à l’école……………………………p. 88

Conclusion……………………………………………………………p. 91
Bibliographie……………………………………………….p. 98

Introduction

L’acquisition d’une langue est un phénomène intéressant chez l’être humain. Nous sommes la seule espèce vivante sur Terre qui ait développé tout un système lexical pour communiquer.
Nous avons aussi développé plusieurs langues et il en existe beaucoup plus dans le monde entier. Certains d’entre nous peuvent en acquérir une, deux, trois, ou quatre en plus de leur langue maternelle, mais la plupart des gens apprennent les langues dans un cadre scolaire.
A travers leur famille, les chansons ou Internet, les jeunes élèves savent déjà que d’autres langues existent. Alors, ce n’est pas la peine de leur dire que l’apprentissage des langues étrangères est utile pour leur avenir ! Ils sont curieux sur les langues étrangères.  Pour eux, c’est quelque chose de magique.
Evidemment, tout le monde ne peut vivre dans un autre pays ou multiplier les vacances à l’étranger; alors, les échanges avec des élèves étrangers en utilisant un mot étranger par exemple, dire « sit down » pour faire asseoir son camarade, c’est très amusant pour un élève au cours élémentaire. Ils ont quelques notions, même si parfois il leur faut tout désapprendre parce que la prononciation n’est vraiment pas bonne.
L’apprentissage d’une langue étrangère (ou régionale) fait officiellement sa rentrée dans les programmes des écoles élémentaires. Dès le cycle des apprentissages fondamentaux, cet enseignement aura pour but la création des bases de l’apprentissage linguistique.

این مطلب رو هم توصیه می کنم بخونین:   پایان نامه ارشد رایگان با موضوع مورفومتری، اندازه گیری، علوم پزشکی

Il fixe les objectifs prioritaires qui visent à faciliter la maîtrise du langage: l’enfant sera amené à comprendre et utiliser de façon pertinente des énoncés.
Plus tard, cet enseignement vise l’acquisition de compétences permettant un usage efficace de la langue étrangère dans un nombre limité de situations de communication adaptées au jeune enfant: l’apprentissage est centré sur des activités de communication.
Progressivement aux méthodes traditionnelles calquées sur l’enseignement des langues mortes (c’est à dire axées sur la grammaire et la traduction), se sont substituées les méthodes directes (enseignement dans la langue étrangère), la priorité à l’oral était lancée !
Puis se sont mises en place les méthodes audio-orales et audio-visuelles. On procède à une écoute des énoncés sans l’aide de l’écrit, en faisant porter l’attention sur une bonne prononciation, on amène par la gestuelle, le mime, les élèves à répéter et à assimiler.
Aujourd’hui, de nombreux pédagogues de l’enseignement d’une langue vivante préconisent les approches communicatives où l’objectif principal est de permettre aux élèves d’apprendre à communiquer dans la langue étudiée.
De nombreux linguistes s’accordent aujourd’hui à dire que l’apprentissage d’une langue étrangère se développe d’autant plus facilement que le contact avec cette langue est précoce.

En effet, comme le souligne Claude Hagège dans L’enfant aux deux langues1, jusqu’à l’âge de dix ans, les enfants ont l’oreille ouverte à tous les sons. Jusqu’à cet âge, l’enfant possède potentiellement un grand pouvoir d’intégration des sons et des phonèmes de toutes les langues.
Il faut être naïf ou ignorant pour ne voir dans une langue vivante qu’un outil de communication, comme le sont les langues artificielles. Au-delà des barrières sociales, et comme le démontrent d’innombrables travaux de neurophysiologistes et de psychologues, elle ne se réduit pas à un simple code pour l’échange d’informations, mais elle constitue le creuset même de l’identité de chacun. Comme a pu l’écrire Régis Debray, « elle n’est pas un instrument, mais un milieu de vie, le fil d’or d’une vitalité longue et singulière»2.
La didactique des langues est l’ensemble des méthodes, hypothèses et principes pédagogiques, qui permettent aux enseignants, formateurs, auteurs d’outils d’apprentissages – notamment de manuels et logiciels – d’optimiser les processus d’enseignement/apprentissage des langues étrangères.
Les méthodologies d’apprentissage sont des phénomènes relativement nouveaux dans le domaine de la didactique des langues. La méthodologie traditionnelle est apparue au début du XXe siècle, formant une base dans l’enseignement des langues secondes et étrangère.

1. Claude Hagège, L’enfant aux deux langues, Odile Jacob, Paris, 1996, p. 35.
2. Bernard Cassen, « Manière de voir, La

دسته‌ها: No category

دیدگاهتان را بنویسید